menuCitoyens
Connexion

Audition du Pr. Mohammed Arkoun - le 25 mai 2009Les origines profondes de la crise : Valeurs d'hier, d'aujourd'hui et de demain

 

Les Odissions ont pour objet de préciser les conditions et mécanismes de la performance durable. Elles se déroulent en deux parties : l'audition d'un grand témoin est suivie d'un échange entre les personnalités présentes.

Les valeurs sont des productions perpétuelles des sociétés destinées à faciliter leur vie, leur cohésion et le développement du lien social. Dans les sociétés modernes, il n’existe plus de valeurs métaphysiques absolues, car elles sont soumises à l’analyse critique de différents groupes d’acteurs à travers divers outils, issus notamment des sciences sociales et de la philosophie. L’étude des conditions de production des valeurs aide à les comprendre et à les interpréter contextuellement. De ce fait, il n’y a pas de valeurs sans « histoire des valeurs » : le risque d’instrumentalisation idéologique est toujours latent et peut porter atteinte à la légitimité même de ces  valeurs.

Or, on constate que la démocratie a du mal à créer des espaces d’échange et de parole, ainsi que des lieux de décision partagés par les citoyens ; de ce fait, ces derniers n’ont pas accès aux outils intellectuels leur permettant de comprendre les modes de production et de développement des valeurs. Parallèlement, les valeurs fondées sur la croyance dogmatique persistent, même dans les sociétés dites « laïques » : les éléments de compréhension des conditions sociales, économiques et politiques qui président à la production des valeurs actuelles ne sont donc pas toujours présents. D’où le besoin de repenser le système éducatif et de proposer les outils de travail permettant de comprendre ce qui est à l'oeuvre dans les sociétés en question.

Pour faire face aux défis actuels de la société (tel son caractère multiculturel), il est essentiel de travailler sur l’histoire collective et les valeurs locales, en soumettant ces valeurs à l’examen historique et philosophique. En effet, seul le partage des outils de la pensée permet de faire progresser les droits de l’homme. Les conditions d’émergence et d’entretien des valeurs sont, d’une part, la capacité de « descendre en soi-même », afin de prendre conscience du « sujet humain autonome » que chacun est. D’autre part, il y a la question de l’éducation qui doit être assurée pour tous sans aucune distinction.

Quant aux valeurs de demain, la construction de l’Europe peut être l’occasion de dépasser nationalisme et impérialisme : des Etats -nations, forgés jusqu’ici à travers des politiques de guerre, créent par l’accord d’un pacte un nouvel espace politique ouvert et citoyen. Il reste pourtant à dépasser l’inculture et l’égoïsme naturel d’un grand nombre de personnes qui constituent autant d’obstacles à la création de cet espace original.