menuCitoyens
Connexion

Audition de Laurent Degos, Haute Autorité de Santé  du 24 novembre 2008Le passage à une culture de la responsabilité citoyenne

A travers une approche comparative, Laurent Degos explore les différentes dimensions de l’implication citoyenne par rapport aux enjeux de santé publique. Il élabore par la suite des questionnements transversaux lui permettant d’approfondir les rôles multiples que peuvent assumer les citoyens, la question de l’évaluation des mesures de santé publique, ainsi que le rééquilibrage à venir en matière de qualité, la focale devant être davantage portée sur le patient.

Positionnée entre les institutionnels, les professionnels de santé et les citoyens, la Haute Autorité de Santé (HAS) fournit une aide précieuse à la décision publique, non seulement par ses contributions en termes d’expertise scientifique, mais encore par son mode de fonctionnement, qui ouvre des espaces de délibération et de concertation permettant de dépasser les blocages politiques. Aujourd’hui, la France occupe une place très honorable en termes de qualité pour ce qui est de son système de soins, c'est-à-dire par rapport à des critères d’efficacité, de sécurité et d’accès aux soins. Par contre, elle a des progrès importants à accomplir en matière de qualité relative aux patients, c'est-à-dire en termes de communication, de coordination du parcours de soins et d’éducation. Cette situation est l’inverse de celle des Etats-Unis. L’enjeu pour l’avenir est donc le passage d’une culture de « confiance » à une culture plutôt « contractuelle » se traduisant par une responsabilisation accrue des citoyens.