menuCitoyens
Connexion

Jacques Henri David confirme les limites des organisations matriciellesSi la matrice impose l'échange d'information, elle embrouille le siège de la décision : personne n'est plus vraiment en position d'arbitrer.

En réaction à la présentation du plan du rapport L'état social de la France, le Président de la Deutsch Bank France a mis en perspective les mécanismes de gouvernance des grandes entreprises.