Observatoire du Dialogue
et de l'Intelligence Sociale
Pour que la raison la meilleure
soit la plus forte
Mot de passe
perdu ?

Les religos : valeurs partagées au sein d'un corps social
Un « religo » est un élément qui préside au fonctionnement du lien social, une valeur collective et partagée par un groupe social, par opposition à une valeur individuelle, dans laquelle une personne se reconnaît sans aucun soucis de partage avec autrui.

Religos

C’est un élément de lien social reconnu par tous les membres d’un corps social comme un principe selon lequel chacun devrait vivre. Un système de valeurs est une combinaison de religos. En France, Liberté, Egalité, Fraternité sont les trois religos affichés du système de valeurs républicain. Yes, you can ! est un religo Etats-unien. Un pour tous ! et Tous pour un ! sont deux religos constitufs de la devise Suisse.

Tous les religos ne sont pas toujours formellement définis ni compris en conscience par tous les acteurs du groupe social qu’ils irriguent. Les religos sont ressentis par les acteurs comme des protocoles relationnels, des façons d’être et de faire, qu’ils se doivent de respecter aussi bien pour eux-mêmes que pour être acceptés par autrui, sans pour autant être toujours en mesure de les bien expliquer. Les religos participent à l’identité collective d’un corps social.

La naissance d’une religion est précédée puis accompagnée par l’élaboration d’un système de valeurs collectives nouvelles issu de religos pré existants. Lié à un système de mythes et de rites, un système de religos pré religieux fonde et s’appuie sur un système de croyances pour s’ancrer au sein d’un corps social. Ainsi, les 10 commandements sont un système de valeurs pré religieux lié au fait mythique qu’ils ont été remis par Dieu à Moïse dans le désert.

Un système de valeurs fait de religos se traduit dans l’organisation sociale par la mise en place d’un « Siège du juste ». Ce système organisationnel régule un corps social sur la base d’une grille d’analyse des acteurs, des pratiques, des projets et des propositions. Lorsqu’il n’est pas fondé sur des mythes et des rites, l’existence d’un siège du juste permet la mise en place d’un mode de gouvernance particulier et crée un système post-religieux. L’église catholique romaine est un organisme post religieux qui s’appuie sur le nouveau testament et en diffuse le contenu.

L’utilité d’un siège du juste au sein d’une société dépend de sa faculté à repérer les religos qui la travaillent et devraient la travailler. Son efficacité dépend de son aptitude à convaincre de leurs bienfaits à la fois individuels et collectifs. Sa légitimité dépend de sa faculté à en évaluer la mise en œuvre d’une façon perçue comme objective et de sa capacité d’influence pour réorienter les acteurs qui s’en écartent. Sa pérennité dépend de sa capacité à les réactualiser en continu en tenant compte du vécu des diverses composantes du corps social.

Les Qis (Quotient d'Intelligence Sociale) sont composés d'au moins un religo.

Voir Les racines de la performance durable.

Copyright © Odis, 2005-2017 | Mentions légales | Inscription | Contact | Haut de page