Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
Mot de passe
perdu ?
Inscrivez-vous dans les communautés de votre choix pour accéder aux témoignages thématiques Créez votre CV citoyen !

Votre vision globale



Richard Vignon

Richard Vignon, Président de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France

Votre vision de la société et de l'entreprise en 1 phrase
Richard Vignon, Président de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France
Le diagnostic que vous portez sur votre environnement professionnel, sur votre secteur d'activités, sur la place de la France en Europe et dans le monde
Trente organisations se sont réunies dans le cadre de la démarche des Trophées du Dialogue et de l'Engagement pour mutualiser leurs énergies et leurs informations et partagent le même constat.

Ce constat a été présenté lors de la cérémonie de remise des Trophées du Dialogue et de l'Engagement par Richard Vignon, Président de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France, qui s'est exprimé au nom de l'ensemble des partenaires. Nous reproduisons ci-dessous ses propos qui constituent la conclusion de L'état social de la France.
Les pistes que vous proposez pour développer ensemble la cohésion sociale et la performance durable
Trente partenaires



« Nous voyons bien, et les exemples récents ne manquent pas, que le tissu social se délite et qu'il est aussi de notre responsabilité à tous de réagir. Les sapeurs-pompiers réalisent 3 millions d'interventions chaque année pour venir en aide à la population. Chacun des partenaires intervient sur le terrain. Tous sont résolument engagés à construire du lien social. Tous acteurs, mais aussi tous observateurs.



Face au constat de plus en plus fréquent du délitement du lien social, l'ensemble des partenaires a entrepris de rédiger, sous la direction de l'Observatoire du Dialogue Social, ce rapport sur l'état social de la France.



La responsabilité du fonctionnement de la société est partagée : certes, le gouvernement peut et doit décider. Il doit le faire partout où cela est possible pour revaloriser ceux qui s'engagent pour la société par leur action ou leur réflexion. Mais le citoyen ne doit pas tout attendre de son gouvernement : dans une République, chacun a des droits, mais aussi le devoir d'apporter sa pierre à l'édifice commun. Le temps est donc venu de la responsabilité du citoyen : sans l'apport de chacun, notre société prendra le double risque de ne pas identifier les meilleures solutions, mais également qu'elles ne soient pas applicables parce qu'elles resteraient incomprises. Nous avons donc entrepris d'inventer par la pratique, entre corps intermédiaires et organisations volontaires, une démarche collective de mutualisation des informations et de valorisation des idées et des personnes engagées pour la cité.



Nous voulons contribuer à créer de la responsabilité collective, à faire en sorte que chaque citoyen se sente responsable de la société, c'est à dire de l'ensemble des autres citoyens, des générations actuelles comme des générations futures, et pas seulement de son intérêt immédiat. Il s'agit de créer une culture du dialogue, du respect mutuel, de la reconnaissance de la personne, des faits et des idées nouvelles.



Evidemment cet objectif ambitieux n'est pas encore atteint. Cette première édition des Trophées du Dialogue et de l'Engagement et du rapport sur l'Etat social de la France n'est que la première étape d'une démarche à long terme. Cette année, nous avons réussi l'essai. Nous allons poursuivre et faire encore mieux dans les prochaines années. »
Contributeur : Richard Vignon

Autres témoignages sur ce site

Copyright © Odis, 2005-2017 | Mentions légales | Inscription | Contact | Haut de page