Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
Mot de passe
perdu ?
Inscrivez-vous dans les communautés de votre choix pour accéder aux témoignages thématiques Créez votre CV citoyen !

Votre vision globale



Martine VIRATELLE

L'écoute vraie, l'ouverture d'esprit, le respect de l'Autre et l'attention qu'on lui porte sont des pré-requis essentiels qui me semblent en voie de dispariti

Votre vision de la société et de l'entreprise en 1 phrase

L'écoute vraie, l'ouverture d'esprit, le respect de l'Autre et l'attention qu'on lui porte sont des pré-requis essentiels qui me semblent en voie de dispariti
L'essentiel de votre point de vue en quelques lignes

 
Le diagnostic que vous portez sur votre environnement professionnel, sur votre secteur d'activités, sur la place de la France en Europe et dans le monde
La complexité de l'esprit humain est sans limite, d'où l'intérêt à mes yeux de la consultance, de la formation et de l'enseignement. Nous revêtons souvent "la blouse blanche du praticien", potassons les abrégés de psychiatrie pour décoder les pathologies comportementales de celles et ceux qui "gouvernent", dans les organisations privées et publiques. Que de fous furieux en liberté dans la nature, au grand dam de leurs collaborateurs... Heureusement, sur notre chemin, des êtres d'exception qui dispensent chaleur et lumière, des frères  de labeur auprès desquels nous puisons d'inestimables ressources.  

La France : quel beau pays, quelle richesse sur tous les plans, mais quelle chienlit ! Pourquoi nombre de nos concitoyens ont-ils perdu le goût de travailler ? Pourquoi ce nivellement par le bas ? Cette course folle, tout vite et tout de suite ? Pourquoi l'effort et le goût du travail bien fait sont-ils remisés et considérés comme des valeurs d'un autre âge ? 
Les pistes que vous proposez pour développer ensemble la cohésion sociale et la performance durable
Pour que le pendule reparte dans l'autre sens et que l'on retrouve un peu de bon sens... Prendre le temps, ce Temps qui est si malmené, soldé, écrasé par une invraisemblable frénésie, comment alors "penser en homme d'action et agir en homme de pensée" (H. Bergson) ? Être exemplaire, se retrousser les manches, expliquer, montrer, donner envie, aider, encourager, re-motiver, féliciter, valoriser, reconnaître. Pas de grand dessein (si l'on peut dire), mais arriver modestement à être l'artisan de l'harmonie, du consensus, d'un respect consenti, pour (faire) travailler ensemble et (faire) mieux partager.

Finalement, l'idée qui me porte est que nous construisons inlassablement des ponts quand d'autres d'acharnent (parfois inconsciemment) à construire des murs. Huileurs de rouages, facilitateurs, ciseleurs de pierres brutes, nous sommes des "maïeutes", des accoucheurs de l'âme et des désirs, formidable satisfaction que nous payons au prix fort de toute notre énergie dispensée sans compter. 

Si c'était à refaire ? Oui, sans hésiter. 
Contributeur : Martine VIRATELLE

Autres témoignages sur ce site

Copyright © Odis, 2005-2017 | Mentions légales | Inscription | Contact | Haut de page