Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
Mot de passe
perdu ?
Inscrivez-vous dans les communautés de votre choix pour accéder aux témoignages thématiques Créez votre CV citoyen !

Votre vision globale



Edith Arnoult-Brill

Edith Arnoult-Brill, Présidente du Conseil National de la Vie Associative, Secrétaire Générale de la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse

Votre vision de la société et de l'entreprise en 1 phrase
Edith Arnoult-Brill, Présidente du Conseil National de la Vie Associative, Secrétaire Générale de la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse
L'essentiel de votre point de vue en quelques lignes
La France s’est endormie sur ses lauriers
Le diagnostic que vous portez sur votre environnement professionnel, sur votre secteur d'activités, sur la place de la France en Europe et dans le monde
Au pays de Descartes, le Discours sur la méthode est resté un discours. Il nous faut organiser le débat contradictoire qui permette à chacun d’être garanti qu’il sera entendu, mais aussi qu’il contribuera à construire des diagnostics approfondis et des projets dans lesquels chacun pourra se reconnaître.
Les pistes que vous proposez pour développer ensemble la cohésion sociale et la performance durable
Nous n’avons pas encore su formaliser un mécanisme de dialogue permanent et suffisamment pointu pour éviter de rester piégé dans le mode de la revendication. Nous assistons à une désaffiliation sociale, à une désolidarisation, et à un éloignement des lieux culturels. Cela est dû au fonctionnement généralement insuffisamment ouvert des syndicats, du monde associatif, ainsi que des partis politiques.

Les pays émergeants sont des concurrents économiques souvent d’autant plus dangereux pour les pays développés qu’ils font vivre l’intelligence sociale qui leur permet de maîtriser nos savoirs-faire, non seulement à moindre coût, mais aussi à présent mieux que nous. Le chômage endémique qui en découle cause des désastres humains et économiques. Face à cette situation préoccupante, nous assistons à la renaissance du dialogue social dans le monde économique, et nous prenons conscience de la nécessité de franchir une nouvelle étape dans la représentativité des syndicats et du patronat. 


Reconstruire de la citoyenneté active : faire cas des citoyens

Pour retisser du lien social, nous devons suivre simultanément plusieurs pistes qui nous permettrons de renforcer nos codes relationnels et comportementaux : accompagner les familles dans l’éducation des enfants ; développer l’implication dans la vie associative, cadre à part entière d’une démocratie vivante ; concevoir le sport comme un vecteur de structuration des liens interpersonnels ; reconstruire le rôle de l’école ; accompagner les familles dans le soutien scolaire ; développer des loisirs participants au bien-être de l’enfant. Ceci suppose d’inventer et de déployer une démarche de co-construction de l’intérêt général : c’est en faisant confiance que l’on développe la confiance en soi ; c’est en donnant la parole que l’on développe la capacité d’expression. Nous devons apprendre à organiser à grande échelle le dialogue intergénérationnel et inter classes sociales.


Inventer le dialogue civil

Nous devons inventer des nouvelles plates-formes de concertation capables de favoriser l'implication des citoyens dans la cité, et de construire des activités citoyennes organisées. De grands réseaux d’acteurs associatifs pourraient y être associés, s’ils avaient la certitude de pouvoir participer à une réflexion productrice d’une vision collective de notre passé, de notre présent et de notre avenir.
Contributeur : Edith Arnoult-Brill

Autres témoignages sur ce site

Copyright © Odis, 2005-2017 | Mentions légales | Inscription | Contact | Haut de page